L’idée de faire un testament numérique est de plus en plus véhiculée par les conseillers financiers.  Effectivement, de plus en plus de données personnelles se retrouvent sur le web de nos jours.  Que se passera-t-il au moment de votre mort?  Comment bien faire votre testament numérique.

Personnellement, je déteste parler de la mort. Malheureusement, tout le monde doit passer par là.  Alors l’éviter et mal se préparer est sans doute le plus mauvais choix à faire financièrement.

Et en plus, avec l’environnement virtuel des dernières années, vous devez penser à ce qu’il adviendra de votre “personne” numérique.

Comment bien faire son testament numérique

Vous êtes sans doute maintenant partout sur le web.  La popularité des plateformes internet comme Hotmail, Facebook, Twitter et Instagram confirment bien tout ça. 

Certains possèdent même des blogues sur les finances personnelles !! Non mais, il faut le faire ça 🙂

Étant donné que vous avez beaucoup d’informations à échanger via internet et les plateformes numériques, faire votre testament numérique doit être une étape obligatoire lors de la préparation et de la planification de votre succession. 

Avez-vous déjà pensé à ce qu’il pourrait arriver si vous êtes mort et que des messages automatiques sont lancés vers les comptes personnels de vos amis provenant de votre part?

Un peu bizarre tout ça et bonjour le malaise.

pelouse

De plus, comment pensez-vous que l’on puisse avoir accès à vos comptes (et leurs nombreux mots de passe) pour faciliter la gestion et la transmission de votre patrimoine?

Un testament numérique est vraiment votre solution.

Tout à fait, on ne sait jamais lorsque la mort va vous frapper.  Ainsi, vous devez vous assurer de bien gérer votre image virtuelle lorsque le jour de votre mort arrivera.

Comment faire un testament numérique

En lisant récemment une revue financière, on y expliquait clairement comment procéder pour faire son testament numérique sans tambour ni trompette.

Premièrement, il est important que vous fassiez l’inventaire de tous vos biens numériques.  Par exemple:

  • vos mots de passe;
  • nom d’utilisateur que vous utilisez sur les différentes plateformes;
  • les sites internet que vous possédez, ainsi que leurs URL;
  • vos différents comptes de réseaux sociaux.

Ensuite, vous devez trouver une personne digne de confiance pour gérer tout ça. Cette personne aura un rôle semblable à votre exécuteur testamentaire, mais d’une façon plus virtuelle.

Indiquez lui ce que vous avez décidé de faire avec votre image virtuelle lorsque vous serez de l’autre côté. 

Certains prévoient même l’envoi d’un dernier message “autoprogrammé” au moment de leur mort.  Je trouve l’idée assez originale.

Finalement, mettez vos dossiers à jour.  Je pense qu’une fois par année, il serait opportun de mettre à jour vos renseignements numériques.  Tout évolue tellement rapidement dans la vie qu’il est facile d’oublier certains trucs.

Je crois que ce n’est que le début en ce qui concerne la gestion des données numériques.  Certaines entreprises se spécialisent même dans la gestion électronique de votre mort.

Que ce soit pour conserver vos souvenirs, des photos ou même des mots de passe, ces entreprises peuvent le faire pour vous.

Avez-vous actuellement un tel testament numérique?

Quelle image souhaitez-vous laisser sur internet lors de votre décès?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière


    2 replies to "Comment bien faire son testament numérique si je meurs"

    • Julianne

      c’est un offre parmi tant d’offre, c’est juste un moyen de diversifier leur offre afin d’avoir une meilleure visibilité marketing par rapport à la concurrence. Avant de vous engager dans quoi que ce soit, les mots d’ordre: vos réels besoin et votre capacité budgetaire (financiaire)

      • Mathieu

        Oui, c’est certains que c’est une offre de plus. Mais il faut leur donner qu’il s’adapte aux marchés. Pour offrir un tel service, c’est parce qu’il y a un réel besoin en la matière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.