Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

IPC et ses principales composantes au Canada

L’inflation est la pire ennemie dans votre planification financière. Malheureusement, on a souvent tendance à oublier sa présence et surtout, ses effets pervers sur vous.  L’IPC et ses principales composantes devraient toujours être des facteurs à considérer dans vos scénarios financiers.

En premier lieu, vous devez savoir ce que veut dire l’inflation? 

Vous devez comprendre ce qu’est l’inflation parce qu’elle aura un gros impact sur vos projections financières futures.

En fait, quand vous entendez le mot “inflation” ayez comme réflexe de penser “hausse générale des prix”.

De plus, il existe pour vous un indicateur facile à trouver pour calculer ce fameux chiffre de l’inflation: l’indice des prix à la consommation (IPC)

Cet indice mesure la tendance générale que prend le coût de vie au pays.

L’objectif de la Banque du Canada

La Banque du Canada est l’entité qui influence les taux d’intérêt dans notre pays. Et du coup, en ayant un impact sur les taux d’intérêt, cette dernière influence aussi la direction de l’inflation.

De manière générale, il est souhaitable d’avoir de l’inflation dans notre économie. 

Un peu, mais pas trop 🙂 .

Une légère hausse des prix dynamise notre économie, fait grossir vos investissements et vos salaires augmentent à travers le temps.

De l’autre côté, imaginez le contexte d’une baisse générale des prix. On parlera de déflation. 

Celle-ci favorise plutôt l’endettement parce que les taux sont bas. Une déflation impacte souvent l’activité économique des entreprises et réduit les profits:

  • moins de profits rend les salaires des travailleurs plus faibles;
  • avec moins d’argent, les travailleurs dépensent peu;
  • les gens s’endettent pour avoir plus d’argent afin de consommer;
  • etc…

Vous comprendrez qu’un pays peut rapidement vivre des troubles économiques si l’inflation n’est pas sous contrôle. C’est un des rôles de la Banque du Canada.

Bref, on souhaite avoir de l’inflation, mais il faut la contrôler jusqu’à un certain niveau.

C’est effectivement la Banque du Canada qui peut contrôler le taux d’inflation.  L’objectif est de le maintenir dans une fourchette cible de 1%-3%.  Elle le contrôle par différentes politiques monétaires.

Les politiques monétaires et leurs impacts sur votre vie

Avant de détailler l’IPC et ses principales composantes, vous devez savoir une petite chose.

Quand le pays est en surchauffe économique, l’inflation dépassera alors la fourchette supérieure des 3%. 

En ayant comme objectif d’être sous les 3%, la Banque du Canada doit mettre en branle des politiques monétaires pour faire baisser l’inflation.

Pour y arriver, elle augmentera par exemple les taux d’intérêt.

Cette hausse de taux aura deux impacts:

  1. ça va coûter plus cher pour emprunter et dépenser;
  2. les citoyens ont tendance à épargner puisque les taux sont élevés

Ces 2 conséquences à la hausse des taux d’intérêt va faire en sorte de laisser circuler moins d’argent dans l’économie. Les consommateurs vont moins dépenser et les entreprises feront de moins bonnes affaires.

Ainsi, une baisse du niveau de l’économie se réalisera. Et du coup, l’IPC sera réduite et l’objectif de baisser l’inflation sera atteint.

Le raisonnement inverse se produit lorsque l’inflation est très faible.

Rappelez-vous que l’on ne souhaite pas avoir une déflation. 

flèche à la hausse

Alors, pour éviter le pire, il faut multiplier l’activité économique du pays et augmenter les dépenses des individus.  Comment favoriser ça?

Baisse des taux d’intérêt par la Banque du Canada bien sûr! 

En baissant les taux, cela coûtera moins cher pour emprunter et dépenser.  Ainsi, les gens seront portés à consommer et l’activité des entreprises va s’améliorer.

Quand tout le monde a de l’argent facilement accessible, la roue de l’économie repart en grande. Si l’activité économique est en hausse, l’inflation va reprendre du poil de la bête!

En résumé, si vous comprenez que l’inflation se contrôle par la “manipulation” des taux d’intérêt, vous venez d’avoir votre licence d’économiste junior 🙂 .


L’IPC et ses principales composantes de l’inflation

Puisque le calcul de votre coût de vie provient de vos dépenses, il est pertinent de comprendre comment se calcule l’indice des prix à la consommation et de reconnaître les principales composantes de celle-ci.

Voici la liste de l’IPC et de ses 8 composantes principales:

  • les aliments;
  • le logement;
  • dépenses courantes (ameublement et équipements divers);
  • les vêtements;
  • les soins de santé;
  • le transport;
  • les loisirs;
  • les boissons et le tabac.

Ces 8 composantes de l’indice des prix à la consommation (IPC) représente donc les dépenses courantes de la famille canadienne.

En conclusion, vous devez retenir que l’inflation est votre ennemi financier et que vous ne devez pas la sous-estimer.  L’impact de l’inflation sur vos actifs à long terme est dévastateur. 

Considérez-vous l’inflation dans vos projections financières?

Avez-vous déjà remarqué les annonces de la Banque du Canada?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.