Habituellement après la saison des impôts, la préoccupation financière de plusieurs ménages est de se demander comment utiliser son retour d’impôt REER?  Effectivement, une bonne somme d’argent peut vous être remise dans votre déclaration de revenu à la suite d’une cotisation REER de votre part.  Alors, voici 6 façons de maximiser ce montant d’argent pour réussir à vous enrichir davantage. 

Comme vous pouvez vous en douter, il existe bien des manières pour optimiser votre cotisation REER.  Le plus important selon moi est à tout le moins d’éviter d’utiliser votre retour d’impôt REER pour dépenser à gauche et à droite.  Après un tel effort d’épargne, il serait triste d’anéantir les avantages celui-ci.

Évidemment, il y a 3 objectifs ultimes de verser des sommes dans votre régime enregistré d’épargne retraite:

  1. réduction des impôts à payer;
  2. croissance de votre capital à l’abri de l’impôt;
  3. préparation d’un fonds de retraite pour vos vieux jours.

Cette action de cotiser à vos REER est tout à fait noble et je vous encourage à le faire.

Effectivement, les finances publiques ne nous permettront sans doute pas de toucher des rentes de retraite du gouvernement acceptables et mieux vaut toujours compter sur soi-même et éviter de dépendre des autres.

Ceci est une notion primordiale en matière de finances personnelles.

Malgré ces avantages, la réalité fait en sorte que bien des gens n’utilisent pas adéquatement le retour d’impôt REER. Ainsi, ils s’éloignent d’un objectif financier très important: s’enrichir!

Que devez-vous faire avec votre retour d’impôt pour vous aider à améliorer votre situation financière?

À vrai dire, il existe une panoplie d’actions à prendre avec votre retour d’impôt REER pour améliorer vos finances personnelles.  La question primordiale à se poser est où cet argent doit aller pour vous donner le plus de rendement possible à long terme.

Selon moi, il existe au moins 6 méthodes pour optimiser votre retour d’impôt REER.  Toutes ces méthodes sont accessibles pour tout le monde et sont faciles à mettre en œuvre.  Il s’agit simplement de vous demander laquelle parmi celles-ci vous donnera le plus d’argent dans vos poches.

Voici la liste des 6 méthodes pour maximiser votre retour d’impôt REER:

  • remplir votre fonds d’urgence;
  • cotiser au CELI;
  • investir dans le REEE des enfants;
  • préparer encore votre retraite;
  • rembourser vos dettes à taux élevé;
  • donner et faire une différence autour de vous.

La création d’un fonds d’urgence

Le principe ici est de construire votre fonds d’urgence avec vos retours d’impôts REER. 

Bien que ce genre de fonds ne va pas vous procurer des rendements élevés en intérêt, un avantage majeur y est associé.

Effectivement, advenant une urgence financière vous allez pouvoir piger dans ce compte et réussir à passer au travers de cette tempête financière. Par conséquent, vous allez éviter d’emprunter de l’argent à des taux élevés pour régler cette urgence.

C’est ici que cette stratégie devient payante pour vous. Aucune sortie d’argent de votre compte bancaire vers de nouvelles dettes qui réduisent votre liberté financière

Habituellement, vous devez amasser plusieurs mois de coût de vie dans ce compte. Essayez de ne pas planifier la somme de votre fonds d’urgence en fonction de votre revenu gagné.

Une période équivalent à 3 mois pour des fonctionnaires et d’un an pour des travailleurs autonomes font du sens pour moi.

Profitez des avantages du CELI pour utiliser intelligemment votre retour d’impôt REER

Il y a de moins en moins d’abris fiscaux pour les investisseurs au Canada.  L’État a besoin de plus en plus de recettes pour fournir les services à ses citoyens. Par conséquent, vous payez sans doute une bonne partie de vos revenus en impôts.

Une des façons tout à fait légale de réduire votre facture fiscale est de cotiser à votre REER.

Il existe aussi depuis quelques années un deuxième véhicule fiscalement avantageux. Il s’agit de votre CELI. 

Toute personne âgée de 18 ans peut démarrer son CELI. Les sommes à l’intérieur de ce régime sont libérées de la ponction de votre partenaire silencieux.

Imaginez ne jamais payer d’impôt sur vos revenus.

C’est exactement ce que fait le CELI. Par conséquent, optimiser votre retour d’impôt REER en investissant dans votre CELI est la meilleure idée des 6 méthodes de cet article à mon avis.

Profitez du fait que les revenus sont non imposables dans ce compte pour maximiser vos rendements.  Une idée est d’y mettre 100% d’actions et ainsi, faire croître votre valeur nette.

L’éducation gratuite pour vos enfants

Pour ceux ayant des enfants, la cotisation au REEE (régime enregistré d’épargne-études) est une alternative de premier choix.  Surtout que vous aurez la chance de maximiser votre retour d’impôt au maximum grâce aux subventions du gouvernement.

Dès la cotisation à votre régime, on parle d’un rendement de 20% que le fédéral vous verse en subvention (jusqu’à ce que les règles 🙂 ). De plus, la province y ajoute un 10% de la somme versée. C’est donc tout de suite 30% de plus qui s’ajoute dans ce compte de banque.

billets de banque

Si vous utilisez ce régime efficacement, vos enfants auront une bonne somme d’argent pour faire des études supérieures. Et du coup, vous allez réussir à vous enrichir parce que vos enfants ne vont pas venir vous demander de l’argent lors de leurs études!

Est-ce que vous réalisez que tout ça est super intéressant?

Lorsque vos enfants seront à l’université, vous saurez sans doute à un moment de votre vie où vous aurez besoin de votre argent pour préparer votre retraite et faire des voyages.

Je trouve que c’est vraiment bien utiliser son retour d’impôt REER ça.

Faire grossir votre REER…encore

Stratégie intéressante pour ceux n’ayant pas d’enfant ou n’ayant pas la chance d’avoir un fonds de pension de l’employeur.  En réinjectant votre retour d’impôt REER tout de suite dans votre REER, vous allez pouvoir bénéficier d’un rendement plus élevé.

Effectivement, votre somme sera réinvestie plus rapidement dans l’année. Cela fera en sorte que votre argent va vous procurer un rendement durant plusieurs mois supplémentaires.  L’effet des intérêts composés à travers le temps seront au maximum.

Par exemple, si vous faites un investissement de 5000$ par année dans votre REER à un taux de 8% durant 30 ans, vous aurez accumulé la somme totale de 566 416$. Cependant, si vous le faites plus tôt dans l’année, la somme totale sera maintenant de 611 729$. Une belle différence de plus de 45 000$ et ce, avec la même somme investie.

Celui qui va payer ses dettes va s’enrichir

Sans doute l’expression préférée de ma maman adorée.

Effectivement, l’absence de dette vous évite de débourser de l’argent pour le paiement des intérêts et faire en sorte d’enrichir les autres.

Si votre dette en est une de consommation, votre taux d’intérêt risque d’être élevé.  Si ce taux est supérieur au rendement que vous pouvez obtenir à travers vos investissements, le remboursement de la dette avec votre retour d’impôt REER est de mise et surtout, sera très rentable pour vous.

Au niveau des prêts hypothécaires, les taux sont assez faibles et il est sans doute possible pour vous d’investir cette somme à un taux de rendement supérieur à votre taux d’emprunt.

Pour vos dettes qui vous procurent des actifs, étant donné que l’on peut déduire de vos impôts ces frais d’intérêts, le remboursement rapide de ce type de dette n’est pas nécessaire. 

À vous de voir si vous dormez mieux la nuit sans dette importante.

Aider les autres avec les dons

Un dernier point que vous avez sans doute oublié. Si votre situation financière vous convient, que vous avez un bon régime de retraite de votre employeur et que vous n’avez pas d’enfant, le don de bienfaisance est peut-être une belle solution pour vous.

Effectivement, en plus d’aider des organismes qui sont importantes pour vous, vous pouvez réaliser encore des économies de vos impôts.

Il y a plusieurs règles fiscales qui peuvent changer avec le temps, alors je ne veux pas dans cet article décrire cette stratégie en long et en large.

Cependant, il y a vraiment un avantage fiscal pour vous à faire des dons.

Ainsi, avec votre retour d’impôt REER, il est possible d’optimiser fiscalement une 2e fois cette somme versée à votre REER en aidant les organismes de bienfaisance de votre communauté.

Avez-vous cotisé à vos REER cette année?

Qu’allez-vous faire avec votre retour d’impôt REER?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière


Leave a Reply

Your email address will not be published.