Vous connaissez sans doute cette règle principale dans le domaine de l’investissement. Il s’agit de toujours penser à la diversification. Pourtant, bien que ce concept soit compris par la majorité d’entre vous, de multiples erreurs arrivent fréquemment avec lui. Pour éviter le pire, comment vous pouvez réussir à bien diversifier vos placements.

Une bonne diversification doit répondre à plusieurs principes de base.

Fréquemment, les erreurs les plus communes proviennent du non respect de ces dernières:

  1. Utiliser plusieurs institutions financières;
  2. Pratiquer la surdiversification;
  3. Participer à toutes les nouveautés du marché;
  4. Changer régulièrement sa stratégie de placement.

N’oubliez jamais que la base pour bien investir et savoir comment bien diversifier vos placements repose sur le fait de bâtir un portefeuille qui est composé de différents types de placements qui sont en ligne avec votre profil d’investisseur et vos objectifs financiers.

1-Premier truc pour bien diversifier vos placements

Une des premières choses à comprendre est que le mot diversification ne signifie pas vous éparpiller.

Êtes-vous le genre de personne à posséder un REER à la banque du coin, votre CELI chez Desjardins et vos autres placements avec un conseiller privé?

Sachez que ce n’est pas le meilleur moyen de fonctionner.

En n’ayant pas l’image la plus complète sur vos investissements, ça devient difficile pour vos conseillers de bien comprendre votre répartition.

Si vous avez des placements à gauche et à droite, vous n’allez pas réussir à optimiser vos placements. Les chances sont fortes pour que la composition de vos placements se ressemblent d’un endroit à l’autre.

Dans ce cas, adieu l’avantage de la diversification!

De plus, il est fort possible que vous allez diluer votre importance auprès de toutes ces institutions financières. Ainsi, vous passerez sous le radar à plusieurs reprises et il sera difficile pour vous de profiter de certains avantages que possèdent les clients importants.

Par exemple, vous pourriez profiter de certaines promotions ou réductions en fonction des actifs que vous avez sous gestion dans l’institution financière en question.

Finalement, en évitant d’investir dans toutes les institutions financières de votre ville, votre conseiller pourra mieux vous servir.

Effectivement, il aura immédiatement une vue d’ensemble de vos actifs et saura vous conseiller d’une manière beaucoup plus efficace.

2-Oui à la diversification, mais pas trop…

Le succès de plusieurs investisseurs et gestionnaires de portefeuille est de concentrer les investissements. Pensez aussi aux entrepreneurs à succès.

Ces derniers sont souvent riches pour une raison importante:

  • ils consacrent la majorité de leurs actifs à leurs entreprises 🙂 .

Tout à fait, en possédant moins de titres en portefeuille, les impacts de la croissance de certains de vos actifs auront plus d’importance sur votre rendement.

Imaginez que vous avez 20 titres et que un seul réalise un rendement de 20%, pendant que les autres titres font du surplace. Votre portefeuille prendre 1% en valeur.

Advenant que vous avez 100 titres, et qu’un seul fasse 20% pendant que les autres ne bougent pas, votre portefeuille prendra 0,20% en valeur, soit 5x moins!

bourse

Par conséquent, dites oui ;a la diversification, mais avec modération.

Investir dans un seul titre est de la folie, mais investir dans des centaines de titres l’est tout autant selon moi.

3-La popularité est une mauvaise utilisation de la diversification

Ajouter constamment des nouvelles lignes à votre portefeuille est sans doute l’erreur la plus coûteuse que vous pouvez effectuer comme investisseur.

Les titres à la mode sont rarement ceux qui vont vous permettre de vous enrichir à long terme. De plus, si vous ajoutez des titres à votre portefeuille parce que les autres le font et s’enrichissent, vous imitez la foule!

Imiter la foule est sans aucun doute la chose la plus dangereuse à faire. Si vous agissez ainsi, vous n’êtes pas en contrôle de vos émotions.

Effectivement, l’avidité va s’emparer de vous. Cette dernière est vraiment une mauvaise conseillère pour savoir comment bien diversifier vos placements.

En plus, en ajoutant ce qui est populaire pour ne rien manquer, vous rendez la gestion de votre portefeuille plus complexe.

Vous ajoutez des analyses et des suivies supplémentaires et cela devient difficile à bien maîtriser tous ces placements financiers.

Vous ne pouvez pas être le meilleur dans tout 🙂 .

4-Ayez toujours la même stratégie de placement

Un autre ingrédient du succès d’un bon investisseur est de vous en tenir à une seule stratégie et surtout, de s’y ternir coûte que coûte.

Tentez de ne pas être influencé par les nouvelles économiques et mettez de côté l’idée de modifier votre style de gestion parce que les derniers mois n’ont pas été à la hauteur de vos espérances.

Ayez une bonne politique de placement qui fait place à une répartition efficace de vos actifs.

Effectivement, de nombreuses études démontrent qu’un grand pourcentage du rendement de votre portefeuille va dépendre non pas de la sélection de vos fonds ou de vos titres, mais plutôt de votre répartition d’actifs.

Et c’est exactement la nature même de la définition d’une bonne diversification de vos placements. Votre portefeuille doit inclure:

  • des actions;
  • de l’immobilier;
  • des revenus fixes;
  • des titres étrangers;
  • des placements privés.

Vous pouvez difficilement connaître d’avance les actifs qui vont bien performer.

D’où l’intérêt d’élaborer votre politique de placement et de vous en servir comme guide pour réussir à faire augmenter la valeur de votre portefeuille de placement.

Quelles sont les stratégies que vous mettez en place pour bien diversifier vos placements?

Croyez-vous qu’il est possible de faire mieux que les gestionnaires professionnels?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière


Leave a Reply

Your email address will not be published.