Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Comment ancrer mon profil d’investisseur pour gagner plus

Une des premières choses dont vous parlera votre conseiller financier sera d’ancrer votre profil d’investisseur et de définir votre personnalité financière.  Même si cette approche est de type “mécanique”, le conseiller est dans l’obligation de vous évaluer.  Pour maximiser la démarche, je veux vous expliquer quelques notions de base du profil d’investisseur.

Pour commencer, je dois vous afficher mes couleurs. Ancrer votre profil d’investisseur comme le propose la majorité des firmes ne vous aident pas.

Ce genre de test de personnalité financière est truqué d’avance. Bien que cela soit une obligation pour votre conseiller financier, vos réponses aux questions font souvent en sorte de vous éloigner de votre objectif de liberté financière.

Par exemple, on pose souvent des questions par rapport à vos connaissances financières.  En disant que vous ne connaissez pas grand chose en matière d’investissement boursier, le risque est élevé de vous classer dans une catégorie assez conservateur.

Par conséquent, vos rendements à long terme risquent d’être faibles.

Pourtant, je ne crois pas que vous devez accepter des rendements plus faibles parce que vous n’avez pas de grandes connaissances des marchés boursiers. C’est plutôt à votre conseiller de vous vulgariser les concepts et ainsi, faire de meilleurs choix financiers pour vous.

Le fameux profil d’investisseur

Comme je vous disais si haut, vos conseillers financiers sont obligés de vous évaluer afin de bien vous diriger vers le produit financier qui répondra le plus à vos besoins.  Par conséquent, il manque à leur devoir si aucune évaluation de votre profil n’est produite.

Ce profil d’investisseur comportera plusieurs questions et les réponses de celles-ci vont déterminer votre personnalité financière.

Voici le genre de questions que l’on risque de vous demander:

  • Quel est votre âge?
  • Quelle est votre valeur nette?
  • Est-ce que vos connaissances en matière de placement sont limitées?
  • Quel est le but de votre portefeuille?
  • Quelles sont vos tolérances aux risques?
  • Quelle est la baisse maximale que vous pouvez tolérer en bourse?

Selon vos réponses, vous aurez un pointage qui va vous cataloguer dans l’une de ces catégories suivantes:

  • conservateur;
  • équilibré;
  • croissance;
  • spéculatif

Évidemment, être conservateur fera en sorte de vous procurer de faibles rendements parce que beaucoup de revenus fixes seront dans votre portefeuille. Cela serait une erreur d’ancrer votre profil d’investisseur de la sorte.

D’un autre côté, être de nature spéculatif fera aussi en sorte de vous procurer selon moi de faibles rendements parce que vos choix d’investissement vont ressembler à un jeux de loterie.

Vous devez tout de suite être capable de lire entre les lignes.

Effectivement, vous devez déjouer un des plus gros mensonges de l’investissement:

Plus votre placement est risqué, plus votre rendement sera élévé

C’est complètement faux!


Lire entre les lignes pour ancrer votre profil d’investisseur et gagner plus

Je n’aime pas ce genre de test pour la simple et bonne raison qu’il a tendance à classer les gens dans un choix d’investissement peu payant et peu rentable à long terme.  Les investisseurs passent à côté de quelques choses qui n’a pas sa raison d’être.

Par exemple, même si vous êtes âgés, vous devez selon moi avoir au moins 25% de vos actifs en bourse pour maintenir votre pouvoir d’achat.

Votre valeur nette ne devrait pas décider de votre proportion de participation à des actifs plus rentables. Si vous pensez comme ça, seul les riches vont finir par s’enrichir. Il devient impossible pour la famille moyenne de s’élever vers l’aisance financière.

Même si vos connaissances dans le domaine de l’argent sont limitées, ce n’est pas une raison pour ne pas inclure des produits financiers plus complexes. C’est le rôle de votre conseiller de vous explique tout ça. S’il fait bien son travail, vous allez devenir plus intelligent financièrement.

En ce qui concerne la tolérance aux risques et la baisse temporaire de votre portefeuille, c’est la question que je déteste le plus!

Le risque ne correspond pas à la volatilité de votre portefeuille. Vous devez définir le risque comme une perte permanente de votre capital. Pour multiplier vos rendements en bourse vous devez éviter ce genre de perte. Investir dans un portefeuille spéculatif risque plutôt d’avoir l’effet inverse.

Si on vous pose la question à savoir si vous êtes à l’aise à perdre de l’argent, évidemment que la réponse sera non.  Qui veut perdre de l’argent?  Ce genre de réponse vous condamne à être catalogué comme un investisseur prudent et conservateur.

La conséquence est grave: vous limiter à investir dans des produits financiers dont les expectatives de rendements seront faibles.

deux personnes en entrevue

Pourquoi ne pas faire les choses différemment et expliquer au client que la perte d’argent n’est que sur papier.  Que les marchés financiers fluctuent à court terme, mais permettent de battre l’inflation à long terme. 

En comprenant davantage cette réalité, les gens pourront sans doute changer leur fusil d’épaule et dire: oui, je veux perdre de l’argent!!


Comment mieux répondre aux questions du profil d’investisseur

Je souhaite vous dresser quelques notions pour vous aider à ancrer votre profil d’investisseur de manière positive et réussir à gagner plus.

Voici une liste incontournable de thèmes abordés dans ce genre de test de personnalité financière:

  • votre tolérance aux risques;
  • vos connaissances en placement;
  • la liste complète de vos objectifs

Votre tolérance aux risques

Pour éviter les risques de pertes, sachez que toute est une question de temps.  Comme vous savez sans doute, les marchés financiers sont gagnants à long terme, mais très volatils à court terme.  Dans une optique de placement, pensez alors à investir toujours à long terme (5-10 ans minimum). 

La volatilité du marché aura peu d’impact sur vous si vous sachez que la vente de vos produits financiers doivent avoir lieu dans plusieurs années.

Votre revenu gagné est également une question qui est souvent demandée. Le but n’est pas de savoir si vous gagnez plus que le voisin, mais plutôt de savoir si vous pouvez vous qualifier pour investir dans d’autres investissements comme les marchés dispensés.

Par contre, ce qui est’ important à mon avis est surtout de savoir que vous devez toujours investir l’argent que vous avez les moyens de perdre.

Aussi, qu’est-ce que vous voulez faire avec votre argent.? 

L’objectif principal de votre portefeuille aura un impact sur la volatilité à tolérer.  Si votre but est de vous constituer un coussin pour votre retraite, vous allez être moins apeuré de voir votre portefeuille baissé parce que votre objectif est à long terme.

Par contre, si vous avez besoin de cet argent pour un voyage d’ici quelques mois, la répartition de votre portefeuille sera différente.


Vos connaissances en placement

Pour améliorer la gestion de vos émotions à la bourse, il faut améliorer vos connaissances en placement.  Ainsi, on vous demandera sans doute si vous suivez les nouvelles économiques et boursières.  Je vous suggère de lire des livres sur le sujet de temps à autre. 

Allez voir ma bibliothèque et suivez le blogue Comprendre vos finances!

Votre attitude envers la bourse devra aussi être évaluée. 

Quelle sera votre réaction si le marché baisse? 

Y aura-t-il de la panique dans l’air?

Allez-vous vous dire que ce placement est pour le long terme et éviter la panique à court terme?


Faites une liste complète de vos objectifs

Est-ce que votre investissement est pour la retraite ou pour un achat à court terme?

Établissez également vos échéances: 1-5-10-25 ans? Plus votre échéance est proche, plus vous devez réduire votre volatilité.

Aussi, tentez de prévoir vos sorties d’argent afin d’éviter différentes pénalités qui peuvent être lourdes de conséquences.

En conclusion, je pense que ce test de personnalité financière qui est fait sans lire entre les lignes n’aide personne.  Avec ce genre de profil d’investisseur, tout le monde évalue mal vos besoins en matière de placement. Vous devez vraiment ancrer positivement votre profil d’investisseur pour gagner plus.

Selon moi, l’objectif principal de ce genre de test doit plutôt être d’expliquer aux gens comment fonctionne les finances personnelles et les marchés financiers afin de les optimiser. 

C’est le rôle de votre conseiller après tout.  Votre conseiller ou votre coach financier doit plutôt vous accompagner dans l’acquisition de vos connaissances pour que les meilleurs choix en matière de placement se fassent pour vous.

Avez-vous déjà fait un test de profil d’investisseur?

Êtes-vous du type conservateur ou spéculatif?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vous dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.