Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

La conclusion des fonds éthiques

Récemment, je parlais des fonds éthiques.  Je me demandais s’ils avaient une place dans nos portefeuilles.  Après 3 semaines de recherches, voici ce que je retire des fonds éthiques.

 

Ceci est la suite de mon article sur l’investissement responsable. J’ai pris le temps au cours des 3 dernières semaines de regarder quelques rapports annuels de fonds éthiques pour regarder le type d’entreprise qui composent ceux-ci.  Bien que ma recherche n’est pas vraiment scientifique, je me suis tout de même amusé à comparer quelques fonds.

 

Le rendement des fonds éthiques

Honnêtement, j’aurais pensé que les rendements étaient bien ordinaires dans cette sphère d’activité.  Pourtant, la plupart des fonds éthiques que j’ai regardés avaient des rendements en moyenne de 5-6%, dont certains avaient 8% et d’autres -1%.  
 
Ce sont des rendements annuels sur une période de 10 ans.  Alors, point de vue rendement, je ne pense pas que les fonds éthiques sont à proscrire dans nos portefeuilles. Ils font aussi bien que les autres types de fonds.

 

Maintenant, ça se complique

C’est en regardant les titres boursiers dans les portefeuilles des fonds éthiques que je trouve que l’investissement responsable se complique.  Plusieurs d’entre eux possèdent des titres dont l’éthique peut être mise en doute, tout dépendamment de vos critères.

 

Plusieurs de ces fonds éthiques possèdent des banques en portefeuille. Les banques canadiennes ne sont-elles pas reconnues pour être très présentent dans les paradis fiscaux ?  
 
Beaucoup de pétrolières également, avec les conséquences environnementales possibles que l’on connaît. Des entreprises avec de lourds passés en matière de conflit de travail, comme le CN, figurent aussi sur la liste des titres détenus par les fonds éthiques.

 
Alors, bien que je trouve qu’investir dans ce genre d’entreprise soit intéressant en tant qu’investisseur, j’en conclut tout de même que le mot « fonds éthiques » est toute de même assez relatif et que l’on ne doit pas penser que mettre son argent dans ce type de fonds communs nous amène immédiatement au ciel à l’heure de notre mort. Cela me semble assez marketing.

 

Une petite exception

Durant ma petite recherche, j’ai vu une entreprise vendant des fonds éthiques qui semblaient un peu plus sérieux. Dans le sens où il expliquait les raisons de leurs choix et les modifications qu’ils tentent d’apporter en étant actionnaires dans ces entreprises.
 
Par exemple, ils ont demandé plus de transparence dans les décisions de rémunération des dirigeants chez Coca-Cola, convaincu Telus de mettre sur place un code de déontologie, d’établir des liens positifs entre l’exploitation et l’environnement de Canadian Natural Ressource ou à Heinz d’exploiter l’huile de palme en diminuant autant que possible l’impact négatif sur l’environnement.
 
Évidemment, ils ne peuvent changer le monde.  Le pourcentage de parts que détient le fonds dans ces entreprises les empêche de tout changer et de mettre en place ce qu’ils souhaitent vraiment.  Mais bon, j’imagine que c’est mieux que rien.
 
En conclusion, je ne pense pas que l’investissement dans les fonds éthiques soit véritablement le but de ces fonds.  Le but est toujours le même: donner du rendement aux porteurs de parts et surtout, d’apporter de plus en plus d’actifs au sein du fonds.
 
La raison est simple: les gestionnaires sont payés la plupart du temps en pourcentage de l’actif sous gestion.  Ainsi, plus le fonds est populaire et attire les investisseurs, plus il y aura de l’argent sous gestion…. plus la paye sera bonne.
 
Et pour bien paraître en matière de rendement, je crois malheureusement que les fonds éthiques n’ont pas le choix de posséder des banques ou de grosses compagnies parce que les autres en possèdent.  Dans ce milieu, on se compare souvent aux autres.  
 
Faire différemment n’est souvent pas la solution envisagée.  Bref, je ne pense pas que les fonds éthiques servent réellement les intérêts des écologistes.

 

Quelle est votre opinion là-dessus ?
 
Croyez-vous que je vois tout en noir ?

 

En matière de placement, je continuerai à choisir des entreprises rentables se vendant à bon prix. Pour le volet éthique de mes placements, je crois que je suis le mieux placé pour en juger.

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.