Le Régime volontaire d’épargne retraite (RVER) fait les manchettes depuis un certain temps.  Effectivement, depuis qu’on parle de la Loi sur les régimes volontaires d’épargne retraite, beaucoup d’employés et d’employeurs se demandent comment va fonctionner ce régime.  Entre autre, est-ce que le rver est obligatoire ou pas?

Le régime volontaire d’épargne retraite est maintenant disponible.  Il a pour objectif de fournir un régime d’épargne retraite pour les employés des entreprises qui ne disposent pas d’un fonds de retraite. 

Il s’agit d’une nouvelle mesure pour fournir des revenus de retraite pour les travailleurs.

Une meilleure retraite pour tout le monde

Vous conviendrez avec moi que pour avoir une retraite confortable, tout commence par réussir à épargner une portion de votre salaire.

Cependant, les statistiques sont assez claires. En effet, environ 50% des travailleurs ne possèdent pas de régime de retraite. Le rver est en place pour corriger cette situation. Ce régime sera normalement géré par des institutions financières.

Tout d’abord, le rver obligatoire ou pas?

Le rver obligatoire ou pas

Récemment, ma conjointe se demandait cette question puisqu’elle est maintenant à la tête d’une belle entreprise ayant plusieurs employés. Nous avons donc effectués quelques recherches pour comprendre un peu plus le régime volontaire d’épargne retraite.

Tout d’abord, pour une entreprise avec moins de 5 employés, le régime volontaire d’épargne retraite semble une option et n’est pas dans ce cas obligatoire. Pour les entreprises avec 5 à 9 employés, l’entreprise se voit dans l’obligation d’offrir ce régime au plus tard le 31 décembre de l’année suivante.

Sachez qu’il existe plusieurs avantages pour l’employeur à mettre en place un tel régime:

  • vous permettez à vos employés de se bâtir une retraite;
  • les sommes versées au régime seront déductibles de vos revenus;
  • aucune taxe sur la masse salaire sera demandé;
  • les cotisations de l’employeur demeurent immobilisées pour l’employé;
  • aucun frais à mettre en place ce genre de régime;
  • aucun minimum à verser au régime non plus.

Pour l’employé, l’accès est assez simple. Effectivement, les employés sont automatiquement inscrits par l’employeur et la cotisation peut être prélevée directement sur la paye.

Et comme pour le REER, les cotisations sont déductibles du revenu des employés, ce qui fait en sorte une économie d’impôt immédiate puisque le prélèvement se fait à la source.

retraités

Puisque le régime demeure volontaire, les employés peuvent aussi sortir du régime en tout temps.

La gestion d’un régime volontaire d’épargne retraite

De ce que je comprends de la formule, la forme de gestion d’un régime volontaire d’épargne retraite sera du genre fonds communs de placement.  Une personne ayant les permis de l’AMF pourra effectuer ce genre de service et offrir la gestion du portefeuille.

Et comme c’est souvent le cas, les entreprises qui possèdent ce genre de droit de gestion de portefeuille sont la plupart du temps des compagnies de fonds commun de placement, des assureurs ou des banques.

Puisque la formule est de type “fonds commun de placement”, c’est impossible pour l’employé de choisir ses placements sur une base individuelle. C’est vraiment un gestionnaire / administrateur qui s’occupe de gérer les placements.

Il y aura par contre un choix d’option comparable au REER collectifs.

Effectivement, pour jumeler les préférences de risque et de rendement des employés, divers portefeuilles seront disponibles aux choix de l’épargnant.

Est-ce que vous participé à ce régime volontaire d’épargne retraite?

Croyez-vous qu’il est mieux d’investir dans un rver ou un reer?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière


    1 Response to "Le rver obligatoire ou pas"

    • Herve

      En ce qui me concerne, je préfère investir moi-même mon argent, donc même si j’avais l’opportunité, je ne souscrirais pas. En ce qui concerne les employeurs, j’en n’ai aucune idée, j’imagine que cela dépend aussi de la complexité associée à ce dispositif, et en France, c’est rarement simple…

Leave a Reply

Your email address will not be published.