Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Investissement et immobilier pour 2013

Je vous présente aujourd’hui un article invité d’un partenaire de mon blog Comprendre vos finances.  La question de l’évolution de l’immobilier est sur toute les lèvres en ce moment.  C’est un sujet des plus pertinents.  Voici son opinion sur ce secteur de l’investissement.

Étonnamment le marché français de l’immobilier n’a pas trop souffert de l’annus horribilis économique de 2012 : les volumes de transactions sont restés stables et les taux d’intérêt historiquement bas (actuellement : 3% pour 20 ans d’emprunt), et ce malgré la dégradation de la note de la France par Moody’s.

Mais qu’en sera-t-il pour 2013 ?

À cette question, les experts se perdent en conjecture tant l’incertitude économique est grande.  La seule certitude est que les taux ne pourront descendre beaucoup plus bas, et certains conseillent donc aux potentiels acheteurs de ne pas attendre pour investir.

Dans un sens, la situation de l’immobilier en France se rapproche beaucoup de celle du marché immobilier québécois (proche culturellement en terme d’habitudes de consommation sur l’achat immobilier) en cette fin d’année 2012 :

    1. hausse constante des prix à la vente et du nombre de biens à disposition;
    2.  taux d’intérêt à des niveaux historiquement bas;

Pourtant le marché affiche un recul sur la valeur des transactions et une poussée importante de l’âge des acheteurs. Des signaux négatifs donc et pourtant le marché immobilier semble tenir.  Cela devrait donc être rassurant pour le marché français, mais rien n’est sûr.

Ainsi, comme le rappelle très justement le spécialiste de l’emprunt au Québec, Multi-prêts, le Québec n’est pas la France notamment au niveau économique : le chômage régresse et une politique volontariste sur l’emploi réduit l’incertitude de beaucoup de foyers.

Malgré ces éléments encourageants, le marché immobilier québécois semble montrer des signes forts de ralentissement.

Qu’en sera-t-il alors pour la France ?

Alors que le chômage augmente et que la nouvelle forme de contrat de travail rend plus flexible le marché du travail en France, mais aussi plus précaire.  De plus, il y a fort à craindre que l’agence de notation Moody’s dégrade encore une fois la note de la France en AA-.

Il n’est pas certain que cette fois-ci, cela n’aura aucun impact sur le marché de l’immobilier en France et sur les taux d’intérêt et ce, sans compter que l’insécurité fiscale des propriétaires atteint désormais des sommets.

Ne reste plus qu’à espérer que le marché immobilier français ne se grippe pas durablement en 2013 avec un dégonflement brutal de la bulle immobilière qui s’est créé ces dernières années avec la forte hausse des prix en France.   Les prix vont baisser, c’est quasiment assuré.

C’est devenu une nécessité politique (c’est en effet le moyen le plus simple de redonner du pouvoir d’achat aux ménages, où le loyer reste encore le principal poste de dépense).

Reste juste à savoir quand.

 

Que pensez-vous du marché immobilier ?

Que nous réserve l’avenir ?

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.