Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Apprendre à investir en bourse avec le low-tech

Apprendre à investir en bourse dans le low-tech, est-ce approprié?  Je parle de low-tech en faisant référence à l’autre côté de la médaille, soit le high-tech.  

 

Dans ce billet, je vous ferai part d’une partie de ma vision de l’investissement long terme à la bourse.  Et évidemment, investir en bourse dans le low-tech est un de mes critères.

 

J’ai pensé écrire cet article à la suite de l’annonce en début de semaine nous disant qu’Apple commencera à verser un dividende et à racheter ses actions.  En tant que capitaliste, j’ai un profond regret de ne pas avoir acheté Apple il y a 3-4 ans.
Je me réveille la nuit avec des sueurs froides en criant NON!!! 🙂  Le rendement du titre fut extraordinaire, soit de 82%/an (6x la mise!!!)  Voici le graphique de l’entreprise depuis ces trois dernières années:

tableau_cote

Blague à part, même si j’avais voulu acheter le titre, je ne l’ai jamais fait.  C’est sans doute une erreur de ma part.  Juste à voir la courbe du titre, nous sommes convaincus que le choix du titre était de mise.

 

Apprendre à investir en bourse dans le low-tech

Même si investir dans cette compagnie high-tech aurait “boosté” mon portefeuille, je vous explique pourquoi j’avais toujours de bonnes raisons de ne pas faire le saut et que je préfère investir dans le low-tech.

 

Je n’aime pas les entreprises tape-à-l’oeil, populaires et glamours.  Je préfère investir dans des compagnies faciles à comprendre, stables et faisant des profits intéressants et surtout, récurrents.  Un bon exemple de titre répondant à ce critère est selon moi Sherwin-Williams.

 
Cette entreprise distribue de la peinture.  Y a-t-il quelque chose de plus ennuyant que de la peinture? Pourtant, cette entreprise a offert à ses actionnaires un rendement de 14%/an au cours des 10 dernières années.

 

Aussi, j’aime investir dans des entreprises qui sont peu sujettes à de grands changements.  Vous aurez compris que la fibre optique, les logiciels et la biotechnologie ne figurent pas parmi mes critères.  Je dirais même que mes compétences dans ce domaine sont nulles.

 

C’est pourquoi je n’ai jamais investi dans Apple, j’ai de la difficulté à imaginer ce que sera la compagnie dans 10-15 ans.  Son secteur évolue trop vite pour ma petite cervelle.  Ces secteurs sont importants pour notre civilisation.

 
Sans Steve Jobs et Apple, les avancées technologiques seraient moindres aujourd’hui n’est-ce pas?

 

Par contre, étant un grand fan de Fanta et d’autres boissons gazeuses, des entreprises comme Coke me plaisent beaucoup.  De quoi aura l’air un coke dans 10 ans: brun, pétillant, calorique:-), et surtout délicieux!!!

 

Ma réflexion est la suivante: si l’entreprise a prospéré durant les 30 dernières années, la probabilité que l’avenir soit de bon augure est de notre côté.

 

Si l’entreprise est trop difficile à prévoir, je l’écarte de mes choix.  Pour moi, Apple représente tout un défi à analyser et à comprendre.  Par contre, je suis persuadé que McDonald’s vendra encore ces fameux burgers aux enfants (et aux parents) et que ce clown rouge et jaune sera encore populaire dans 10 ans.

 

Trois critères de Warren Buffett

Warren Buffett adore investir dans le low-tech.  Il a déjà énoncé trois critères traitant de cette philosophie d’investissement:

  • Évitez les sociétés issues de secteurs en évolution
Il faut acheter des entreprises dont le modèle et la croissance sont prévisibles.  Le high-tech est trop difficile à prévoir sur le long terme.  
  • Investissez dans des entreprises de la vieille économie
Warren Buffett adore les entreprises ennuyeuses et terre-à-terre.  Il a déjà dit:
 Étudiez les entreprises qui existent depuis un demi-siècle.  Cela vous aidera à savoir lesquelles seront toujours là dans 50 ans.

Il faut donc chercher l’absence de changement.

  • Souvenez-vous qu’il faut des dizaines de décennies pour qu’une entreprise devienne excellente.

Selon le célèbre investisseur, il faut écarter les entreprises qui risquent d’être ébranlées par un nouveau concurrent ou une nouvelle technologie.

 

En regardant ces 3 critères du plus grand investisseur de tous les temps, je comprends bien qu’Apple ne répond pas à ces critères.  C’est pour cette raison que mon portefeuille ne contient pas cette compagnie de Californie.

 

Êtes-vous de ceux qui possèdent du Apple en portefeuille?

 
Croyez-vous en ces 3 critères pour apprendre à investir en bourse dans le low-tech?

 

Il y a plusieurs façons d’investir en bourse.  Une façon que je préconise est l’investissement dans la valeur.  Souvenez-vous de la fable du lièvre et de la tortue: lentement, mais sûrement.  C’est ce que je prône avec une bonne partie de mes investissements boursiers.

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.