Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Investir dans les fonds communs de placement

Investir dans les fonds communs de placement est pratiquement un incontournable pour l’investisseur. Ce type de véhicule financier comporte des avantages certains, mais aussi des inconvénients.  J’aimerais vous présenter aujourd’hui certains avantages et inconvénients qui sont pour moi importants à connaître avant d’investir dans les fonds communs de placement.

 

Dans un article précédent, je vous avais décrit la nature même des fonds communs de placement et comment bien comprendre ceux-ci.  Vous pouvez consulter cet article sur comprendre les fonds communs ici.  Dans cet article, je vous indiquais entre autres qu’il y avait des avantages et des inconvénients à investir dans les fonds communs.  Voici selon moi, les avantages indéniables de ces produits financiers :

  1. Diversification
  2. Gestion professionnelle
  3. Facilité d’exécution
  4. Choix immense
  5. Application automatique possible

 

Diversification, un des plus gros avantages à investir dans les fonds communs de placement

C’est évidemment la première chose à laquelle je pense quand on discute de fonds communs entre amis.  En achetant une part de fonds, on se retrouve immédiatement avec plusieurs titres en portefeuille.  Si un portefeuille sain doit comporter, disons 10-15 titres, il n’est pas nécessairement facile de respecter ce critère dans un portefeuille d’action pour le commun des mortels.
 
Effectivement, avoir un portefeuille de 10-15 titres équivaut sans doute à posséder un minimum de 50 000$ à 100 000$ en portefeuille, ce qui n’est pas donné à tout le monde.  Avec les fonds, un 1000$ investi arrive à la même diversification.

 

Attention par contre à la surdiversification.  Je parle de 10-15 titres, mais il est rare que des fonds communs se limitent à ce nombre.  Je dirais qu’au-delà de 25 titres dans le fonds, vous atteignez un niveau de surdiversification.  
 
Un exemple flagrant de surdiversification au Canada est les fonds qui achètent les 5 ou 6 grandes banques canadiennes au sein du même portefeuille.  Je vous assure que cet exemple est loin d’être rare. Au lieu de cela, pourquoi ne pas prendre une seule banque, mais la meilleure!!!

 

Gestion professionnelle

Un commentaire que j’entends souvent est que les gens veulent placer leur argent, mais ne savent pas comment faire et comment s’y prendre.  À part se prendre en main, lire sur le sujet et suivre quelques cours sur les placements, le recours à un professionnel demeure une excellente idée.
 
Les équipes de gestion au sein du fonds possèdent des ressources extraordinaires, comme des analystes, des contacts au sein de l’industrie, la possibilité de rencontres avec les dirigeants des compagnies, etc… Chose que les petits investisseurs que nous sommes ne peuvent pas espérer.

 

Attention par contre à la sélection de votre gestionnaire.  La grande majorité d’entre eux suivent le troupeau et s’imitent entre eux.  Environ 85% des gestionnaires ne réussissent pas à faire mieux que les indices boursiers.  Il y a évidemment des critères que l’on se doit de regarder lorsque l’on choisit un fonds. (Tiens, ça me donne une autre idée d’article ça)

 

En passant, ce n’est pas si difficile d’acquérir des connaissances en placement. Je l’ai fait et je suis loin d’être le plus intelligent de la terre.  Vous aussi, vous en êtes capable.

 

Facilité d’exécution

Aujourd’hui, avec internet et toutes les possibilités que ce médium apporte, il est plus facile de faire certaines choses qu’à une autre époque.  Le milieu de l’investissement n’y a pas échappé.   Acheter aujourd’hui des actions ou des parts de fonds communs est simple comme bonjour.  
 
Concernant les fonds communs, même sans internet, vous pouvez appeler votre conseiller en prenant votre téléphone et l’achat de vos parts de fonds se réalisera.  Rien de plus facile comme exécution.  Nous sommes loin des nombreux délais comme dans l’achat d’un actif immobilier ou d’une petite entreprise.

 

Choix immense

Il y a environ 1500 titres boursiers au Canada.  Par contre, il existe plus de 5000 fonds communs de placement au pays.  Vous imaginez la quantité de choix que l’on peut retrouver dans cette catégorie d’investissement.  Il va de soi que plusieurs fonds contiennent aussi des obligations, mais tout de même, le chiffre de 5000 démontre à quel point le choix est immense.

 

De plus, il est possible d’avoir des fonds par style de gestion (valeur ou croissance), par catégorie (actions, obligations, marché monétaire) et même par classe (dividende, grandes entreprises ou petites, marché émergeant et étranger, etc..).  Le choix est loin d’être restreint. C’est vraiment une grosse force qui nous pousse à investir dans les fonds communs de placement.

 

Application automatique possible

Une trame qui revient souvent en finance personnelle est la mise en place d’un système automatique. Personnellement, j’aborde dans ce sens.  Je crois que mettre nos finances sur le pilote automatique est la meilleure façon pour accéder à l’indépendance financière.

 

Dans le monde du placement, acheter des actions ou des fonds négociés en bourse (FNB) coûte quelque chose.  Cette commission est de l’ordre de 10$ à 30$ et même plus dans le cas de courtier de plein exercice.  Alors, imaginez les coûts si vous automatisez vos placements tous les mois.

 

Voilà une très bonne raison pour investir dans les fonds communs de placement.  Il permet d’automatiser nos investissements à faible coût.  Même que pour plusieurs fonds, l’achat de part est gratuit.  S’en priver serait une autre occasion manquée par l’investisseur.

 

Le présent article est déjà assez long.  Je vous donne rendez-vous vendredi pour vous citer les inconvénients que je trouve à investir dans les fonds communs de placement.  Parce que malheureusement, là où il y a un côté positif, il y a toujours un revers à cette médaille.

 

Voyez-vous d’autres avantages à investir dans les fonds communs?

 

Mettez-vous en place un mode autopilote pour vos investissements?

 

Les fonds communs de placement possèdent plusieurs avantages.  Cet outil offre à l’investisseur plusieurs possibilités qu’il doit saisir.  Il faut cependant bien les choisir, parce que comme dans toute chose, il y a des bons…. et des mauvais.

 

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.