Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Comment prioriser son héritier lors de sa mort

La planification successorale est sans aucun doute le volet le plus négligé de votre planification financière personnelle. Il est souvent triste de penser à votre décès.  Cependant, il est très important de savoir comment prioriser votre héritier lors de votre mort.

Vous êtes nombreux à poser des questions sur des thèmes comme la fiscalité, les impacts financiers de vos placements ou sur les diverses dimensions pour bien planifier votre retraite.

Sachez que l’impact de la votre planification successorale est tout aussi importante sur la santé de vos finances personnelles.

C’est juste que ce sujet est vraiment déprimant 🙂 .

Planification successorale et finances personnelles

En fait, quand on y pense réellement, parler de planification successorale n’est pas agréable.  

Qui aime parler de sa propre mort?  

Combien de personnes ne possèdent même pas de testament parce que discuter de ces événements les rendent craintifs?  

J’avoue que moi le premier, je déteste parler de ce sujet. Penser que je vais mourir un jour me rend anxieux.

Et le pire là-dedans, c’est que moi j’aime contrôler et planifier ma vie. Je ne pourrai même pas décider de la fin et du moment où la mort me frappera!

Malheureusement, la mort fait partie de votre processus de vie et vous devez vous aussi en tenir compte pour optimiser vos finances personnelles jusqu’au bout.  

Voici des aspects importants concernant votre plan successoral:

  • transmission de votre patrimoine;
  • rédaction de vos testaments;
  • création potentielle d’une fiducie;
  • etc…

Pourquoi parler de succession et d’héritier

Vous aurez passé toute votre vie à accumuler des biens et à vous créer une certaine richesse.  Ces biens vont demeurer sur terre quand vous allez quitter les lieux.  

Ces biens devront être contrôlés et gérés par quelqu’un qui partage vos ambitions ou vos désirs et souhaits.

Vous pouvez également répartir vos biens entre des êtres chers ou entre des organismes de bienfaisance par exemple.

De mon côté, je vois à la planification de mon plan successorale pour préserver le patrimoine que j’ai bâti.

Je souhaite sincèrement laisser quelque chose à ma mort qui aura un impact sur les autres de la société. Je veux évidemment aussi, comme bien des parents, laisser un héritage à mes enfants.

Comment prioriser son héritier lors de sa mort

Lorsqu’il est question de planification successorale, il existe 3 méthodes afin de transmettre votre patrimoine à vos héritiers:

  • les transferts entre vifs;
  • les fiducies entre vifs;
  • un transfert à votre décès.

Comme vous voyez, certaines méthodes de planification successorale peuvent être simples et d’autres peuvent être assez complexes à mettre en œuvre.

héritier

De plus, la mise en place de certaines de ces méthodes doivent se faire de votre vivant. D’où l’expression “entre vifs”.


Transfert entre vifs

Pour simplement vulgariser un peu le transfert entre vifs, il s’agit habituellement de vendre ou de donner un bien pour avantager une personne particulière.

En procédant de cette façon, vous pouvez limiter l’impôt à payer à votre décès.  Cette opération se fait évidemment de votre vivant puisque le terme entre vifs est présent 🙂 .


Les fiducies entre vifs

En ce qui a trait aux fiducies entre vifs, il s’agit de procéder à un transfert pour avantager un membre de votre famille.

Instituée de votre vivant, ce genre de fiducie devient un intermédiaire qui permet aux bénéficiaires de cette stratégie de planification successorale de fractionner légalement les revenus.  

Vos enfants ou votre conjoint seront souvent les personnes types pouvant bénéficier avantageusement de cette formule.


Le transfert de bien à votre décès pour prioriser votre héritier

Finalement, il est aussi possible de transmettre directement vos biens lors de votre décès.  

En fait, par l’entremise de votre testament, il devient possible de léguer des biens en franchise d’impôt.

La conséquence de ce geste est que le paiement de l’impôt sur le bien est reporté et ainsi, la succession va bénéficier d’un patrimoine moins fragmenté par le fisc.

Le roulement de votre REER à votre conjoint est un bel exemple.

Les questions relatives au décès et tout ce que cela implique, comme la fiscalité par exemple, sont souvent très complexes.  

Bien que plusieurs stratégies peuvent s’appliquer, il vaut mieux faire affaire avec un professionnel afin de bien vous expliquer le tout et choisir la meilleure solution selon votre propre situation financière.

Pensez-vous à ce qu’il va advenir de vos biens lors de votre décès?

Quelles sont les stratégies que vous mettez en place pour réduire vos impôts?

Si vous avez apprécié l’article ci-dessus, vous pouvez aller plus loin. Procurez-vous gratuitement mon document PDF:

7 trucs pour gagner votre liberté financière

Écrit par Mathieu Lajoie

Multipreneur, investisseur et auteur, je suis également à l’origine de ce blogue. Après avoir atteint la liberté financière en mettant en place différentes techniques et stratégies, mon objectif est maintenant de vous aider à transformer et changer votre vie financière!

Connaissez-vous les 7 trucs pour créer votre liberté financière?

Je peux vous les dévoiler maintenant!

5 vidéos pour réussir en bourse

Idéal pour vous éviter les erreurs des débutants

C’est gratuit!

Dites adieu à vos dettes!

Voici 12 conseils à mettre en place pour mieux gérer votre argent et rembourser vos dettes

La liberté financière, c'est possible!

Recevez mon livre qui contient toutes les connaissances de bases que vous devez savoir pour mettre en place un système efficace vers votre enrichissement.